No results

Bianchi, Oscar

Né le 5 août 1975 à Milan, possédant une double nationalité italienne et suisse, Oscar Bianchi débute ses études de musique et de piano dès l'âge de 8 ans. Il suit des cours de composition et de direction de chœur au conservatoire Giuseppe Verdi à Milan ainsi que des cours de musique électronique aux conservatoires de Milan et de Bologne et à l'Académie de Modène. Il participe au cursus de composition et d’informatique musicale de l’IRCAM (2003-2004) et à de nombreuses master classes et résidences internationales. Il est titulaire d’un doctorat en composition de l’Université Columbia de New York.

Sa musique est caractérisée par des textures denses, une imagination remarquable et un sens aigu de la dramaturgie musicale.

Il a travaillé avec les Neue Vocalsolisten de Stuttgart, le quartet Diotima, David Grimal (Semplice, créé à la Scène Nationale du Havre en avril 2010) et Paolo Vignaroli (création au Lucerne Festival en septembre 2010).

Lors de l’édition 2010 du Festival Musica de Strasbourg, Ajna, concerto pour orchestre, a été créé par l’Orchestre Philharmonique de Radio France sous la direction de Pascal Rophé. Le Remix Ensemble a interprété Trasparente II et Anahata Concerto (créations en France).

Commande du Festival d’Aix en Provence et de Théâtre et Musique, son premier opéra Thanks to my Eyes (2011), sur un livret et une mise en scène de Joël Pommerat, a été chaleureusement accueilli par la critique et le public.

En 2017 est créé son quatuor à cordes n° 2, Pathos of distance, par le JACK Quartet au Witten Festival

Le Festival Présences de Radio France a présenté en première mondiale en février 2020 son troisième quatuor, Sintonia, par le Quatuor Diotima
Toujours en février 2020 au festival international d'hiver de Sochi (le WIAFS) est créé son concerto pour guitare électrique et orchestre, Etoile, par le guitariste belge Nico Couck et l'orchestre Novaya Rossiya sous la baguette de Yuri Bashmet

Sa musique a été interprétées par de prestigieux ensembles et orchestres tels que l’Orchestre Philharmonique de Radio France, le Deutsche Symphonie Orchester, l’Ensemble Modern, le Klangforum Wien, le JACK quartet, Les Percussions de Strasbourg, Ictus, le Quatuor Diotima, l’Ensemble Remix, le Nieuw Ensemble, l’Ensemble Itineraire, l’Ensemble Contrechamps, l’International Contemporary Ensemble, Alarm Will Sound, David Grimal, le Kammerensemble für neue Musik Berlin, le Phoenix Ensemble, le Collegium Novum Zürich, le Drumming Grupo, de Percussão from Porto, l’Ensemble Laboratorium, l’Osterreichiches Ensemble für neue Musik et Sound’arte.

Un CD monographique a été réalisé en 2013 par Musiques Suisses ainsi que Cypres réalisait également un enregistrement merveilleux de sa cantate MATRA.

Outre son activité de compositeur, Oscar Bianchi est conservateur au département musique de la Biennale d’art contemporain de Porto Ercole en Italie de 2000 à 2001, président de l’Association Pavillon Suisse à la Fondation Suisse-Pavillon Le Corbusier à Paris de 2003 à 2005, ainsi que professeur et membre de la faculté de l’Université Columbia de New-York de 2005 à 2009.

Sa musique est publiée par Durand / Universal Classical Music. 

Photo : © Astrid Ackermann 

Étoile (2019)
pour guitare électrique & orchestre
Voir la vidéo
Éditions Durand - En ocation

Sintonía (2019)
pour quatuor à cordes 
Voir la vidéo
Éditions Durand - En location

Orango (2018)
pour ensemble & participation du public
Consulter la partition
Voir la vidéo
Éditions Durand - En location

Pathos of distance (2017)
pour quatuor à cordes 
Consulter la partition
Éditions Durand - En location

Exordium (2016)
pour orchestre
Consulter la partition
Éditions Durand - En location

Inventio (2016)
pour orchestre
Consulter la partition
Éditions Durand - En location

Partendo (2015)
pour contre-ténor et ensemble
Consulter la partition
Voir la vidéo
Éditions Durand - En location

Thanks to my Eyes (2010-2011)
opéra en un acte unique
Consulter la partition
Voir la vidéo
Éditions Durand - En location