No results
window.artists_page.rosterLetters = ['A','B','C','D','E','F','G','H','I','J','K','L','M','N','O','P','Q','R','S','T','U','V','W','X','Y','Z','Autre']; window.artists_page.rosterInit(['A','B','C','D','E','F','G','H','I','J','K','L','M','N','O','P','Q','R','S','T','U','V','W','X','Y','Z','Autre']); window.artists_page.noresults="Aucun résultat"; window.artists_page.otherkey = "Autre";

Guinjoan, Joan

Né le 28 novembre 1931 à Riudoms (Tarragone, Espagne),  décédé  à Barcelone (Espagne) le 1er Janvier 2019. Les diverses contributions de Joan Guinjoan au monde de la musique ont inclus l'interprétation, la diffusion de la musique du XXe siècle et, fondamentalement, la composition. 

Pianiste (1955-1960)
Il étudie le piano à Reus, au Conservatoire Supérieur de Barcelone avec A. Ribó et à l'École Normale de Paris où, en 1955, il fait ses débuts de pianiste à la salle Cortot. Dans cette première phase, Guinjoan consacre sa vie musicale au piano avec des récitals du grand répertoire traditionnel à travers l'Espagne, la France et l'Allemagne.

Directeur et fondateur de l'ensemble de chambre  Diabolus in Música (1965-1986)
Il a fondé l'ensemble Diabolus in Musica dédié à la production musicale du XXe siècle avec la collaboration du clarinettiste Juli Panyella en 1965,. Au cours de ses 20 années d'existence, le répertoire du Diabolus in Musica  a offert plus de 70 créations d'auteurs espagnols et étrangers. En particulier il a offert la première version en Espagne de la Deuxième Symphonie Op. 38 Schönberg en 1975 et l’Improvisation sur Mallarmé de Pierre Boulez , l’œuvre pour  percussion « Interieur 1» d’Helmut Lachenmann, ainsi que la première version espagnole sur disque de la Suite orchestrale de l'Histoire du Soldat de Stravinsky.

Disséminateur et promoteur de musique contemporaine (1965-2010)
Il a diffusé la musique contemporaine en tant que critique musical du Diario de Barcelona (1967-1975). En tant que conseiller musical de la Mairie de Barcelone (1972-1994),  il se consacre à l'initiation musicale dans ses 9 écoles municipales et crée et dirige le Centre de diffusion de la musique du XXe siècle. En même temps il a créé les Semaines Internationales de Musique Contemporaine de la Mairie de Barcelone. Il a également créé le Prix International de Composition Musicale Ciutat de Tarragona (1993-2005), sans oublier la direction des émissions sur la télévision espagnole TVE des programmes "Recital" et "Pentagrama XX" (1970-1975).

Compositeur (de 1960 à 2018)
En 1960, il décide de se consacrer à la composition, activité qui a abouti à un catalogue de plus de 100 partitions. Il a commencé ses études de composition à Barcelone avec le maestro Taltabull. Un an plus tard, soutenu par le compositeur Frédéric Mompou et parrainé par Francesc Casas, il développe ses études de composition et d'orchestration à la Schola Cantorum de Paris avec Pierre Wissmer. En 1964, il obtient le prix extraordinaire du diplôme de composition et d'orchestration. Comme boursier, il a séjourné pendant plus de deux ans au Collège d'Espagne à la Cité Universitaire de Paris ce qui lui a permis d'entrer en contact avec le travail de Schoenberg et d’assister aux cycles du Domaine Musical dirigés par Pierre Boulez et d’écouter les œuvres les plus connues de Berio, Stockhausen, Ligeti, Boulez et Xenakis, entre autres.

Sa production de 1965 à 2018  comprend 10 œuvres pour orchestre symphonique, 7 œuvres pour soliste et orchestre symphonique,  2 œuvres pour choeur mixte et orchestre symphonique, 2 œuvres pour choeur mixte, 1 Opera, 1 ballet, 18 œuvres pour piano solo, 17 œuvres pour un autre instrument solo, 11 œuvres pour duo instrumental, 3 œuvres pour voix et piano, 7 œuvres pour trio, 6 œuvres pour quatuor et 22 pour ensemble de chambre de cinq instruments ou plus. La plupart de ses œuvres ont été composées  sur commandes de plusieurs  institutions espagnoles, françaises et d'autres pays.

Sa musique a été interprétée internationalement. La plupart de ses œuvres ont été enregistrées dans 38 CD avec d'autres auteurs, 14 CD monographiques et 2 DVD.
Il a été invité par différentes institutions (orchestres, interprètes etc..) aux États-Unis, en France, en Allemagne, en Autriche, en Pologne, en Russie, en Suisse, à Cuba, en Colombie et au Venezuela. Il a de même  été compositeur résident à l'Orchestre de Cadaqués (Girona, Catalogne, Espagne, 1998), à l'Université de Santa Bárbara (Californie) (1999) et au Palau de la Musique de Barcelone (2012-2013). Il convient de noter qu'en 2012, l'Orchestre National d'Espagne lui a consacré une édition du Programme de concerts semestriels "Carta Blanca". Ce programme a inclus dans ses différentes éditions des  compositeurs  comme Henze, Dutilleux et Elliot Carter, entre autres.

Guinjoan a reçu de nombreux prix de composition: le Prix Ciutat de Barcelona (Espagne), en trois éditions (1972, 1978, 1999); Prix de Composition Reina Sofía de la Fondation Ferrer Salat (Espagne) (1983); Prix National du Disque (Espagne, 1982); Prix national de la musique (Ministère de la Culture, Espagne, 1990); Prix National de la Culture (Musique) de la Generalitat de Catalunya (Espagne, 1995); Prix de Musique Ibéro-Américain Tomás Luis de Victoria (2004). Finaliste du Prix Koussevitzky de l'IRCA à New York .
Il a reçu plusieurs distinctions: la Médaille d'Or du Mérite des Beaux-Arts (Espagne), La Creu de Sant Jordi (Catalogne, Espagne); Docteur Honoris Causa (Universitat Rovira et Virgili de Tarragona, Espagne); Commandeur des Arts et des Lettres (France); il a été jusqu’à son décès membre honoraire du Conseil d'Administration de la Société Générale des Auteurs et Éditeurs (Espagne) et membre de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Sant Jordi (Catalogne, Espagne).

Son travail a été analysé dans 8 études monographiques et une thèse de doctorat.

window.artists_page.bioTabs();