No results
window.artists_page.rosterLetters = ['A','B','C','D','E','F','G','H','I','J','K','L','M','N','O','P','Q','R','S','T','U','V','W','X','Y','Z','Autre']; window.artists_page.rosterInit(['A','B','C','D','E','F','G','H','I','J','K','L','M','N','O','P','Q','R','S','T','U','V','W','X','Y','Z','Autre']); window.artists_page.noresults="Aucun résultat"; window.artists_page.otherkey = "Autre";

Evangelista, Jose

Evangelista est né à Valence (Espagne) en 1943 où il a commencé ses études musicales avec Vicente Asencio. Après des études en physique et des travaux en informatique, il s'installe à Montréal en 1970 où il étudie la composition avec André Prévost et Bruce Mather.

Membre fondateur des Évènements du Neuf (musique nouvelle) et Traditions musicales du monde et conseiller à la société de Musique Contemporaine du Québec, il enseigne actuellement à la Faculté de musique de l'Université de Montréal. En 1986, il a été compositeur invité à la Ferienkurse für Neue Musik à Darmstadt. Il a reçu plusieurs prix et distinctions, dont celui du Ministère de la Culture de l'Espagne en 1982.

Son œuvre Clos de vie a été recommandée par la Tribune internationale de compositeurs de l'Unesco en 1984 et ses œuvres ont représenté le Canada aux Journées SIMC à quatre reprises depuis 1985. Il a également reçu de nombreuses commandes, entre autres de l’Itinéraire (Paris), de la Société de musique contemporaine du Québec et de Radio-Canada, de Esprit Orchestra (Toronto) et du Kronos Quartet (San Francisco) et ses œuvres ont été jouées au Canada, aux États-Unis et en Europe par des ensembles tels que l'Ensemble Modern (Francfort), le Nieuw Ensemble (Amsterdam), Music Projects (Londres), l'Orchestre symphonique de Montréal, l'Orchestre philharmonique de Radio-France, l'Orchestre de chambre de Lausanne, l'Ensemble borealis (Oslo), New Music Concerts (Toronto) et le Nouvel Ensemble Moderne (Montréal).

José Evangelista poursuit une démarche personnelle en marge des courants dominants de la musique contemporaine. Il explore des façons de faire une musique basée exclusivement sur la mélodie. Il a ainsi développé, autant pour des petits ensembles que pour l’orchestre ou le clavier, une écriture hétérophone d’après laquelle la ligne mélodique, engendrant des échos d’elle-même, crée une illusion de polyphonie. Sa musique prend ses racines d’une vision très large de la tradition : à ses origines espagnoles se sont greffées l’influence du gamelan indonésien, de l’avant-garde occidentale et des théories du Moyen-Age.

window.artists_page.bioTabs();