Actualités

Baptiste Trotignon – « Anima »

Baptiste Trotignon – « Anima »

Création de la nouvelle œuvre orchestrale de Baptiste Trotignon, Anima, de l'Orchestre de Pau Pays de Béarn. 

Le parfait guide pour rentrer dans l'univers de la nouvelle pièce symphonique de Baptiste Trotignon : le compositeur lui-même, qui signe ici un de ses textes les plus inspirés :

Anima … Notion de psychologie rendue célèbre par les travaux de Carl Gustav Jung. Le terme évoque la représentation féminine au sein de l’imaginaire de l’homme. Terme qui va m’inciter à aller fouiller dans mon propre imaginaire « masculin-féminin » plus que de coutume.

L’analyse du langage musical au fil des siècles a souvent disséqué l’aspect masculin ou féminin de tel ou tel compositeur ou de tel ou tel passage d’une œuvre ( Chopin , Beethoven , Mozart , Schubert , Ravel, Dutilleux … pour n’en citer que quelques-uns ), et cette dialectique m’amène à me poser mes propres questions identitaires quant aux parts masculines et féminines de mes possibilités créatrices, et à aller chercher comment les exprimer en terme d’écriture, la musique instrumentale ayant ceci de très excitant à mon sens qu’elle permet une grande liberté d’interprétation du « fond » exprimé au-delà de la « forme » .

Comme mes autres pièces passées, cette future pièce ne sera pas une œuvre de « jazz symphonique ». J’ai toujours été assez double dans mes inspirations avec d’un côté un amour de la tradition afro-américaine que j’utilise et pratique dans le jazz et l’improvisation, de l’autre côté une identité profondément européenne dans ma culture génétique et esthétique que j’applique à mon travail de compositeur.

Par contre Anima sera composée de couleurs harmoniques communes aux deux univers, car c’est là plus que dans la mélodie et le rythme que les deux mondes peuvent parler le même langage. Par ailleurs mon parcours de jazzman – et donc rythmicien – m’a souvent amené à écrire une musique très volubile rythmiquement, en perpétuel mouvement et c’est tout à fait dans cet esprit que je souhaite écrire Anima, jouer sur tension et détente comme les deux versants d’une même pièce.

La démarche artistique est donc à la fois double dans son intitulé, mais aussi dans sa volonté de briser quelques frontières entre musique dite « savante » et musique dite « populaire », ayant toujours été fasciné par les musiques qui arrivent à réunir à la fois une réelle sophistication du langage musical ET une lisibilité et clarté mélodique et/ou rythmique suffisante pour parler à un auditeur qui n’aurait peut-être pas toutes les clés nécessaires à la compréhension du langage.

La notion de plaisir et de jouissance ( celui qui crée ET celui qui reçoit la création ) a toujours été vital dans mon travail de compositeur. Jouissance

Baptiste Trotignon- Anima
pour orchestre
Création mondiale : 20, 21 et 22 janvier 2022
Palais Beaumont (Pau)
Orchestre de Pau Pays de Béarn
Fayçal Karoui, direction

Plus d'informations...

 

 

Voir le compositeur au travail dans cette vidéo :

Retour