Actualités

Hèctor Parra - « Mineral Life II »

Hèctor Parra - « Mineral Life II »

Pour présenter la pièce, créée le 15 avril dernier et diffusée le 17 mai 2021 sur France Musique, nous vous proposons cet extrait de la (passionnante) note d’intention du compositeur :

Actuellement nous savons que la vie sur terre, y compris nous-mêmes, descend d'un ancêtre commun, produit déjà d'une longue évolution. Mais la question cruciale est : que s'est-il passé avant ? À un moment très éloigné dans le temps, quelque chose a commencé à évoluer, à construire une technologie, à transformer la matière en machines à survivre. Une fois créé, le même processus aurait pu facilement être transformé par ses propres effets - tout comme les matériaux sonores dans une œuvre musicale…

Dans Mineral Life II, pour alto, j’ai travaillé sur l'idée de créer une structure musicale inspirée d'un processus biologique à grande échelle, et plus précisément de comment la vie aurait pu naître sur notre planète. J'ai trouvé particulièrement suggestive la théorie appelée Genetic Takeover (Prise de contrôle génétique), du biologiste écossais Graham Cairns-Smith, théorie qui propose une origine par réplication minérale : la vie aurait pu commencer sous la forme de cristaux inorganiques réplicatifs, en constante évolution et adaptés à l'environnement. Cependant, il ne fait aucun doute que la vie moléculaire organique était finalement l'option la plus efficace : les premiers gènes consisteraient alors en la réplication de « défauts » dans les réseaux cristallins. Le défaut ne serait pas éliminé, mais serait reproduit : de la même manière, les motifs (sorte de gènes musicaux) dans Mineral Life II contiennent de petites erreurs, traduites sous forme de pauses entrecoupées, d'échanges dans l'ordre dans lequel les gestes sont exécutés, et d'accents qui créent la sensation de disloquer de tels éléments symétriques.

Un autre aspect de la théorie de Cairns-Smith m'a inspiré l’aspect le plus fondamental de la structure musicale de Mineral Life II. Une fois que les phrases musicales (ou gènes) sont devenues plus riches, plus variées, ainsi que le discours et les interrelations des matériaux sonores plus complexes grâce à un jeu partagé entre le legno et le crini de l'archet, une nouvelle architecture musicale émerge : ce qui était linéaire, monodique, inerte et discret devient multiforme, polyphonique, organique et continu. La vitesse extrême à laquelle l'instrumentiste fait varier les techniques d'interprétation, la grande variété de timbres qui interagissent par fractions de seconde, finissent par créer la sensation d'un véritable continuum, d'une trame timbrale-rythmique aux voix multiples et de connotation presque animale. 

 

Mineral Life II (2016/2021)
pour alto
Création mondiale : 15 avril 2021 dans le cadre du concours Ile de Créations de l’ONDIF 
Ieva Sruogyte, alto

Retour