Actualités

Joan Magrané Figuera,

Joan Magrané Figuera, "Faula"

La voix singulière de Joan Magrané Figuera, un des talents les plus prometteurs de l'école espagnole contemporaine de composition qui nous a déjà gratifié de grands maîtres en devenir comme Alberto Posadas et Hèctor Parra, se fera de nouveau entendre sur ses trois terres de prédilection. Madrid, Paris et Rome auront l'occasion de découvrir en mai prochain sa nouvelle oeuvre pour petit ensemble instrumental, Faula, pour sept musiciens de l'Ensemble Orchestral Contemporain placés sous la direction de Daniel Kawka.

« Faula prend pour référence le roman homonyme du poète majorquin Jaume C. Pons Alorda. Je me suis déjà inspiré du travail de Pons Alorda pour écrire mon quatuor de saxophones Estris de llum, en 2017, issu de la lecture du premier volume de la trilogie Tots els sepulcres.

Loin de vouloir expliciter la narration, la pièce cherche avant tout à utiliser les idées et l’univers esthétique de Pons Alorda afin d’en imaginer la structure, la texture et le son. Toujours excessive, son écriture est parfois trépidante, parfois contemplative. Elle est multiple, imprévisible et riche. C’est cette richesse que j'ai cherché à traduire par un jeu de contrastes, parfois abruptes, qui fait s’alterner des sections de grande fougue et d’énergie animale et des fragments radicalement désertiques, crus, excessifs par leur lyrisme, leur intensité et leur concentration.

Ces sections sont au nombre de quatre : la première (Mosso, con foco) qui inaugure la pièce, est une ligne ascendante enflammée, tremblante et changeante ; la deuxième (Poco più mosso) apparaît toujours après un silence total et contient la même ligne ascendante qui explose avec un élan féroce ; la troisième section (Sospeso) est un chant nu et désolés aux extrémités du registe des instruments ; enfin, la quatrième (un poco danzado) est la plus courte et la plus concentrée, présidée par une homophonie subtile et ondulante des instruments à vent.

Chacune de ces sections apparaît tout au long de la pièce, à la manière dont les chapitres du roman sont organisés, se développant en eux-mêmes et empruntant les uns aux autres des éléments qui se transforment et se métamorphosent. Comme si la "fable" se matérialisait, nous était racontée, transformée en chanson, en son, en vibration.»

Joan Magrané Figuera

 

Joan Magrané Figuera - Faula
pour sept instruments
Création mondiale : 7 mai 2018 - Casa de Velazquez, Madrid
Création française : 14 mai 2018 - Auditorium, CRR de Paris
Création italienne : 17 mai 2018 - Villa Médicic, Rome
Ensemble Orchestral Contemporain
Daniel Kawka, direction

Création anglaise : 22 novembre 2021 - Université de Huddersfield
London Sinfonietta
Edmon Colomer, direction


Consulter la partition sur ISSUU : 

 

Retour