Lire & Ecouter

Baptiste Trotignon, Hiatus et turbulences

Baptiste Trotignon, Hiatus et turbulences

“Cette nouvelle pièce pour orchestre est une façon pour moi de dessiner les contours de nouvelles préoccupations sonores dans mon parcours de musicien. Mon identité artistique et génétique profondément européenne ayant toujours été curieuse d'autres cultures (notamment les traditions nord et sud-américaines), je souhaite ici la rencontre de mondes parallèles que j'ai pu étudier ou pratiquer séparément et que je veux ici réunir.

Dans cette pièce certaines sources d'inspiration récurrentes dans mon travail, tels les compositeurs russes ou d'Europe de l'Est, la musique française du XXème siècle ou les minimalistes américains, côtoient en effet quelques clins d'œil à des rythmes plus ancrés dans une tradition du sud, musiques traditionnelles est-européennes ou d'Espagne, où le rythme-danse est totalement intégré dans le langage et dans la culture populaire.

En tant que pianiste improvisateur et à travers mon parcours lié au jazz et ses différents métissages depuis de nombreuse années, le rythme et la pulsation a souvent été au cœur de mes recherches. Le langage rythmique de toutes les musiques issues de la tradition afro-américaine a une énergie et une dialectique différente de celui des musiques européennes et de l'histoire qui les ont façonnées depuis plusieurs siècles. Ainsi le rythme en 6/8 ouvre la pièce avec une note répétée très rapide, pendant de nombreuses mesures, note et pulsation autour de laquelle apparaissent un à un les différents éléments thématiques; ce rythme permet de plonger immédiatement dans quelque chose de très vivace et toujours en effervescence, et sa juxtaposition avec le rythme à trois temps (3/4) forme alors une sorte de hiatus et m'a permis de chercher des sonorités et rythmes communs à ces univers à priori différents. Tenter d'ouvrir la frontière qui les sépare, sans jamais trop m'éloigner de mes propres obsessions mélodiques et harmoniques, fil conducteur éternel.

Cette pièce est construite sous une forme très dynamique, d'un seul souffle, pleine d'agitations et de turbulences comme je les aime — sans sacrifier à la sacro-sainte respiration "adagio" centrale où j'ai cherché des couleurs plus poétiques — les juxtaposant comme des miroirs qui se renvoient leurs images et jouent sur leurs perceptions, afin d'insuffler un mouvement et une vitalité sans cesse renouvelés.”

 

Baptiste TROTIGNON, décembre 2017

 

Instrumentation

2 flûtes (dont une jouant piccolo) - 2 hautbois - 2 clarinettes en si bémol (dont une jouant clarinette. basse) - 2 bassons / 4 cors en fa - 3 trompettes en ut - 3 trombones (2 ténors, 1 basse) / timbales / 2 percussionnistes / célesta / cordes

 

15 mars 2018, Paris, Auditorium de Radio France

Orchestre Philharmonique de Radio-France

Direction, Marzena Diakun

Commande de Musique nouvelle en liberté

Concert diffusé en direct sur France Musique

Site internet de Baptiste Trotignon http://www.baptistetrotignon.com/

Retour