Lire & Ecouter

Edith Canat de Chizy : "Le Front de l'aube" Edith Canat de Chizy :

Posté par Durand Salabert Eschig le 05 octobre 2017

Le Front de l'aube, pour baryton solo, choeur d'enfants & orchestre 

Dans le cadre de la Mission du Centenaire 14-18, à l’occasion du centenaire de la Bataille du Chemin des Dames, Edith Canat de Chizy livre un nouvel Oratorio en sept parties pour baryton solo, chœur d ‘enfants et orchestre.  Une œuvre poignante qui exprime le destin tragique des combattants, la rébellion des mutins et la mémoire meurtrie de cette terre rougie d’une Vallée de l’Aisne. Une ligne de front où périrent plus de 350 000 combattants français et allemands. C’est le 13 octobre, à quelques kilomètres de cette tristement légendaire ligne de crête, en la Cathédrale de Laon, qui sera donnée la première de cette œuvre…

 

 Dans le cadre des célébrations du centenaire de l’année 1917, cette œuvre m’a été commandée pour la commémoration de la bataille du « Chemin des dames », dans l’Aisne, où s’étaient établis les allemands. L’ordre d’attaque a été donné à 6h du matin le 16 avril 1917 d’où le titre du « Front de l’Aube ». Cette bataille a généré des pertes terribles qui provoquèrent des mutineries et l’interruption de l’offensive contre les allemands.

 

Le « Chemin des dames » est une longue ligne de crête qui sépare les vallées de l’Aisne et de l’Ailette. Toute l’élaboration du livret s’est organisée autour de cette idée de « chemin d’en haut », induisant les notions d’«en haut » et d’ «en bas », évoquant les cimetières plantés de croix blanches qui longent aujourd’hui cette route, sans oublier la rébellion des soldats qui s’ensuivit.

Le baryton incarne leur voix, leur souffrance, leur mort, le chœur d’enfants évoque leur au-delà.


Edith Canat de Chizy

 

 

Consulter la partition

 

 

Dates des concerts :

13 oct. 2017 - Laon - Cathédrale

14 oct. 2017 - Saint-Quentin - Théâtre Jean Vilar

15 oct. 2017 - Soissons - Cité de la Musique 

 

Prochaine création : En noir et or, quatuor à cordes n°4

 

Fidèle à ses premières amours pour le violon et les cordes en général, à la demande du réseau de salles « Echo », du Festspielhaus de Baden-Baden et de la Philharmonie de Paris, Edith Canat de Chizy a composé son Quatuor à cordes n°4 En noir et or. Un nouvel opus directement inspiré par la toile éponyme de James Whistler, entre teintes nocturnes et éclat de feux d’artifice qui furent aussi commentés par Debussy… C’est le Quatuor Van Kuijk qui donnera la première mondiale de cette partition le 23 octobre à Birmingham. 

 

 

Ce titre fait référence au tableau de James Abott Whistler, « Nocturne en noir et or », peint en 1875, retraçant des fusées d’un feu d’artifices. Ce même tableau avait séduit Debussy dans son deuxième nocturne « Fêtes ».

Ici, la nuit est le décor. Elle est embrasée par les éclairs, les éclats et les étincelles de la fête.
La facture est active, efficace, on perçoit le mouvement, la hâte, le mystère, la fluidité de la peinture, toutes choses inhérentes à mon écriture musicale où j’ai souvent voulu traduire la relation entre la matière picturale et le matériau sonore.

Elle est ici suggérée par l’emploi de modes de jeu propres aux cordes : le jeu « peu appuyé », les cordes étouffées, les « sul tasto », « sul ponticello », « col legno », les harmoniques, etc… qui donnent à ce quatuor un caractère fugitif, hâtif, mystérieux où domine la fulgurance du mouvement.

Par ailleurs, j’ai voulu insister sur la dimension spatiale particulièrement sensible dans ce tableau en utilisant et en opposant les tessitures extrêmes. 

Edith Canat de Chizy

 

 

Dates des concerts :

23 oct. 2017 - Birmingham - THSH

27 oct. 2017 - Londres - Barbican Center

5 nov. 2017 - Budapest -Mupa

13 janv. 2018 - Paris - Philharmonie de Paris

19 janv. 2018 - Hamburg - Elbphilharmonie

25 janv. 2018 - Barcelone - Palau de la Musica Catalana

11 févr. 2018 - Lisbonne - Calouste Gulbenkian Foundation

24 mars 2018 - Stockolm - Stockolms Konserthus

13 mai 2018 - Koln - Kolner Philharmonie

6 juin 2018 - Luxembourg - Philarmonie 

12 juin 2018 - Bruxelles - BOZAR

13 juin 2018 - Amsterdam - Het Concertgebouw 

1 juil. 2018 - Baden-Baden - Festspielhaus

Retour
  • Partager