Lire & Ecouter

Manoury, Etats d'alerte Manoury, Etats d'alerte

Posté par Durand Salabert Eschig le 02 mai 2017

États d’alerte met en scène deux percussionnistes, jouant principalement du marimba, et un orchestre symphonique. Ces deux solistes évoquent souvent des personnages placés dans la situation de fugitifs tentant de fuir des situations périlleuses. C’est une sorte de mini-théâtre musical, sans paroles ni actions visibles, fondé exclusivement sur le son comme moyen d’évocation. La partition, composée à partir d’un procédé de grammaire musicale générative que j’ai mis au point il y a quelques années, opposera plus souvent les solistes à l’orchestre qu’elle ne les combinera. L’orchestre est là pour représenter une « réalité » que doivent fuir ces deux « fugitifs », créant ainsi des atmosphères musicales se rapprochant parfois d’un certain mode burlesque. La figure tragico-comique de Buster Keaton a été souvent présente à mon esprit lorsque j’ai composé cette œuvre.

États d’alerte a été commandé par l’Orchestre de la Deutsche Radio Philharmonie de Sarrebruck et l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg pour le duo de percussions KrausFrink et sera créé le 21 mai 2017 à Sarrebruck sous la direction de Peter Rundel.

Infos concert

voir la partition

Retour
  • Partager