Lire & Ecouter

Pascal Dusapin - Penthesilea Pascal Dusapin - Penthesilea

Posté par Durand Salabert Eschig le 25 août 2015

A l'occasion de son 60è anniversaire cette année, Pascal Dusapin nous a offert un magnifique opéra, 

Penthesilea, créé en mars 2015 au Théâtre de la Monnaie de Bruxelles, sous la direction de Franck Ollu et une mise en scène de Pierre Audi. Cet automne, l'Opéra du Rhin présentera la première française ce cet opéra le 26 septembre 2015 à Strasbourg.

Penthesilea, l'orgueilleuse reine des Amazones !

Après la mort accidentelle de sa soeur Hippolyte, Penthésilée se lance dans la guerre de Troie pour prouver le courage des Amazones. Achille et elle sont pris dans un jeu complexe d’amour et de haine, d’attirance et de répulsion, un jeu qui se révélera fatal. Heinrich von Kleist (1808) introduit ce sujet dans l’ère moderne. Chez lui, ce n’est pas Achille qui tue Penthésilée, mais l’inverse : dans un moment de folie tragique, elle déchire de ses dents le corps de l’être aimé... Avec Penthesilea, Pascal Dusapin livre son septième opéra. La partition s’ouvre sur une citation de Christa Wolf : « Ce n’est pas un beau spectacle, l’ère moderne commence. »

“ …a formidable, hard-to-classify figure who has drawn on both the convulsive avant-gardism of Iannis Xenakis and the brooding late Romanticism of Sibelius."

 “Dusapin approaches the material with admirable restraint; the tone of the opera, which unfolds in an unbroken ninety minutes, is grave and meditative, with chant like lines rising over extended drones and impressionistic washes of timbre. It begins with a lonely modal melody for harp, which is gradually blotted out by a spreading smear of sound in the lower strings and brass. An array of antique instruments—a cimbalom, a type of hammered dulcimer; a sistrum, or sacred Egyptian rattle; various drums and gongs—provide an archaic sonic patina. Although Dusapin occasionally unleashes a Dionysian frenzy in the full orchestra, for the most part the musical action proceeds at a ritual distance. It is a masterly work...”

Alex Ross dans The New-Yorker, 27 avril 2015

Dans la presse

"Attention chef-d'oeuvre !"
Nicholas Derny dans ForumOpera.com, 7 avril 2015 

"Le compositeur français, qui aura 60 ans le 29 mai, signe ici son septième opéra, et un chef-d’oeuvre."
Marie-Aude Roux dans Le Monde, 7 avril 2015

Lire la revue de presse

Voir la partition

Écouter un court extrait

Retour
  • Partager